Un terroir, des hommes

Localisation

Dans les Côtes d’Armor, la production de légumes frais est concentrée sur une bande côtière de 40 km de long et de 10 km de large, entre les villes de Plouha et Lannion.

Cultures de chou-fleur à Plougrescant Cultures de chou-fleur à Plougrescant

La vocation légumière de cette zone s’explique par deux facteurs :

  • La douceur et la régularité du climat : stabilisée par la masse de l’océan et par le Gulf Stream, courant d’eau chaude qui remonte le long des côtes de l’Europe, la température de l’air descend rarement au dessous de 0°C.
  • La qualité des sols : à l’époque lointaine où la Manche était une plaine, les vents ont poussé des limons fins sur les Côtes du Goëlo et du Trégor. Très filtrants, ces limons laissent passer l’eau sans la retenir, évitant ainsi l’asphyxie des racines des légumes.

Dans le Goëlo et le Trégor, les cultures de légumes, parfois mêlées aux pâtures et aux céréales, descendent jusqu’au bord des grèves, constituant ainsi un paysage unique où la mer, les rochers et les champs sont étroitement entremêlés.

Les champs sont en général de petite taille, bordés par des talus plantés d’arbres, de genêts ou d’ajoncs. Ce bocage protège les cultures du vent et des embruns. C’est aussi là que vivent toutes sortes d’insectes, auxiliaires précieux des agriculteurs contre les ennemis des cultures.

Page suivante :
Quelques chiffres sur la culture légumière en Côtes d'Armor •
Lire

Un vieux gréements sur le Jaudy à Kerbors, devant les champs de légumes Un vieux gréements sur le Jaudy à Kerbors, devant les champs de légumes

La carte de la zone légumière des Côtes d’Armor La carte de la zone légumière des Côtes d’Armor

La culture légumière en Côtes d'Armor s'étend du Trégor au Goëlo.

Champ de brocolis à Penvenan Champ de brocolis à Penvenan

Champ de brocolis à Penvenan.

Champs de choux-fleurs Bio à Trédarzec, en face de Tréguier Champs de choux-fleurs Bio à Trédarzec, en face de Tréguier

Choux-fleurs Bio à Trédarzec, en face de Tréguier.